24 septembre 2021

Réunion du 15 mars, suite

En testant la connexion à la réunion, nous découvrons Sylvie et moi, que nos ordinateurs portables MAC respectifs qui possèdent des OS antérieurs à 2019 ne peuvent charger l’application. Nous n’avons accès à la réunion qu’avec une version web. Lors de la réunion, nous allons découvrir que cette version web est très limitée puisqu’elle ne nous donne pas accès au Tchat ni à la prise de parole, ni à la liste des participants. Nous pouvons juste écouter. Lamentable ! Conditionner la prise de parole dans une réunion publique à la possession d’un appareil récent est un non sens et une prime à la consommation frénétique.

Ne parlons pas non plus de la limitation du nombre d’invités à 100 alors que la fermeture de la rue concerne plusieurs milliers d’habitants. Bricolage toujours.

Jean a pu lire le texte que nous avions préparé. Tout ce que nous demandons est refusé sans aucun argument valable, et ne nous pouvons constater qu’aucune étude sérieuse n’a été faite sur cette fermeture.

Notons aussi l’intervention du vice-présidant de l’association « La ville à vélo ». Quel légitimité a-t-il pour parler de la piétonisation d’une rue ? Je fais du vélo depuis cinquante ans. Doit-on lui rappeler que dans une zone piétonne les cyclistes doivent laisser passer les piétons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *